Resserrer votre budget — et les liens familiaux

Évaluation :  [Glissez votre souris sur les étoiles]
Taille du texte Imprimer
Ne nous le cachons pas. Une situation économique difficile est loin d’être un événement heureux dans une famille. Lorsque le temps est venu de resserrer le budget, toutefois, saisissez l’occasion pour resserrer également les liens familiaux. Voici comment faire.

« Dans notre économie, il n’est pas rare qu’une famille doive reconsidérer ses dépenses, indique Sharon Shenker, thérapeute familiale et conseillère en relations humaines. Lorsque l’un des parents perd son emploi, que les revenus familiaux chutent soudainement ou que les dettes ne permettent plus de mener le même train de vie, l’une des solutions à envisager consiste à engager tous les membres de la famille – même les enfants – dans une discussion financière. Ce faisant, la baisse de revenus fournit l’occasion de resserrer de façon importante les liens familiaux. »

Voici les principaux conseils de Sharon Shenker pour composer au mieux avec une situation économique difficile et faire en sorte qu’elle consolide les liens entre les membres de la famille – y compris les plus jeunes.

  1. Choisissez le moment où aura lieu la discussion. « Si vous avez déjà l’habitude de tenir des réunions familiales, prévoyez-en une pour discuter de la situation financière, conseille Sharon. Si vous n’en avez pas l’habitude, la convocation soudaine d’une réunion pourrait être perçue comme une espèce de signal de détresse. Dans ce cas, organisez une réunion informelle en suggérant de reporter à plus tard la préparation du maïs soufflé afin de discuter de quelque chose de nouveau que toute la famille accomplira ensemble. »
  2. Assurez-vous que tout le monde y soit. Sharon recommande que tous les membres de la famille assistent à la réunion. « Vous devez faire en sorte que tous prennent connaissance en même temps des détails et du plan. »
  3. Faites participer les jeunes enfants aussi. « Il est important que les enfants prennent part à la réunion afin de ne pas se sentir personnellement visés par les mesures adoptées. » À titre d’exemple, ils pourraient penser que l’annulation de la sortie du week-end en famille a pour but de les punir et qu’il s’agit d’une décision injuste.
  4. Adaptez le message aux enfants. « Les jeunes enfants n’ont pas à connaître les détails de la situation, comme la façon dont ont évolué les finances ou les dépenses familiales, poursuit-elle. Il leur suffit de comprendre que personne n’est à blâmer, que le budget doit être resserré momentanément – et non pour toujours – et que tous les membres de la famille s’en sortiront ensemble. » Bien sûr, les plus vieux pourraient demander plus de détails. Répondez-leur franchement en fournissant des précisions sur vos dépenses (les coûts associés à l’hypothèque, aux services publics ou à la voiture, par exemple). Ils acquerront ainsi une saine compréhension du coût des nécessités de la vie.
  5. Indiquez en détail les changements qui surviendront dans la vie familiale. Même si la question n’est pas posée, expliquez de quelle façon les restrictions budgétaires changeront la vie en famille. Faites-le dans des termes que vos enfants comprendront, et offrez des solutions de rechange. Plutôt que d’annoncer qu’il n’y aura plus de sorties au cinéma et à la pizzeria le week-end, dites que vous mangerez de la pizza maison et louerez des DVD. Cela évitera aux enfants d’avoir l’impression que leur vie est dépouillée de tout plaisir.
  6. Combattez le stress. Les enfants apprennent en observant, et vous êtes leur premier modèle. Consultez la section Survivre à une perte d’emploi pour obtenir des conseils sur la gestion du stress — par exemple, rire ou faire ensemble des exercices de respiration. Vos enfants y verront l’exemple d’un adulte déterminé et productif.
  7. Insistez sur les côtés positifs. Montrez à vos enfants comment la perte de revenus offre l’occasion de passer du temps de meilleure qualité en famille. « Lorsqu’un parent perd son emploi, il peut habituellement passer plus de temps avec ses enfants, indique Sharon. Dites-leur que maman ou papa pourra aller les chercher à la sortie de l’école et les emmener au parc avant le dîner, et qu’il y aura plus de temps à consacrer aux activités en famille. » (Faites le Jeu de recherche d’activités physiques familiales, qui vous donnera des idées d’activités divertissantes pour la famille.)
  8. Établissez de nouvelles habitudes familiales. N’achetez plus de cadeaux; faites-en. Au lieu d’aller chercher les repas au restaurant, préparez-les en famille. « Il est important de changer la signification des choses, suggère Sharon. Ainsi, les vacances n’impliquent plus nécessairement un voyage en avion ou un séjour dans une station balnéaire. Plutôt, cela peut signifier un week-end en camping – même dans l’arrière-cour – ou une semaine de sorties dans les festivals locaux. »
  9. Laissez vos enfants vous aider — de plusieurs façons. Si les enfants plus âgés souhaitent contribuer à l’effort familial à l’aide des revenus de leur emploi à temps partiel ou que les plus jeunes offrent de rompre leur tirelire, laissez-les libres de le faire. Ils apprendront ainsi que toute contribution envers la famille est respectée et appréciée. Et comme le suggère Sharon, « poussez la logique un peu plus loin en faisant du bénévolat en famille dans une banque d’alimentation ou une soupe populaire. Vos enfants constateront que leur situation est bien plus enviable que celle d’autres familles et qu’il y a toujours de l’espoir et de l’aide disponible. »

N’oubliez jamais que la vie a ses hauts et ses bas. Lorsque votre famille se regroupe et travaille ensemble, toutefois, vous êtes plus susceptible de connaître les hauts que les bas de la vie. Il s’agit là d’une excellente leçon à enseigner à vos enfants.


 

Références
  • Sharon Shenker, thérapeute familiale et conseillère en relations humaines

Vous voulez être informé des conseils et des outils les plus récents? Abonnez-vous à notre bulletin électronique!

Le contenu de Plusquedesmedicaments.ca est mis à jour deux fois par semaine. Abonnez-vous à notre bulletin électronique pour obtenir toute l'information sur les nouveautés publiées sur le site. Deux fois par mois, vous recevrez un bulletin électronique d'information contenant un aperçu des quatre articles qui ont été publiés au cours des deux semaines précédentes.

Le site Plus que des médicaments ne divulguera pas votre adresse de courriel, ni ne l'utilisera à des fins autres que celle de vous envoyer le bulletin.