Recadrez votre perception du conflit

Évaluation :  [Glissez votre souris sur les étoiles]
Taille du texte Imprimer
Y a-t-il quelqu’un dans votre entourage qui attise votre colère, vous frustre ou vous rend tout simplement misérable? Et bien, ça pourrait être vous. Essayez cet exercice et mettez votre problème en perspective.

« Lorsque surgit un conflit avec quelqu’un, celui-ci découle le plus souvent de présomptions que l’on a faites à son égard, ou à l'égard de ses motivations ou de ses intentions envers nous, explique Sharon Shenker, conseillère en relations interpersonnelles et familiales. Cela peut déclencher chez nous une réaction négative automatique à son endroit. Pourtant, le conflit peut simplement découler du fait que la personne présente des traits psychologiques qui sont opposés aux nôtres. Ces caractéristiques opposées peuvent faire en sorte que l’on ait une réaction émotionnelle à la personne plutôt qu’à ses actions ».

Cette réaction négative peut inclure la colère, la frustration, la méfiance, l’évitement et même le mépris ou l’hostilité.

« Pour résoudre de tels conflits, commencez par vous examiner avant de blâmer l’autre personne, recommande Sharon. C’est là qu’un exercice appelé « recadrage » peut se révéler utile ».

Le recadrage : l’examen de soi et de ses présomptions

La méthode du recadrage vous aidera à voir une personne sous un nouvel angle, de façon à ce que vous envisagiez ses actions, ses commentaires et ses intentions sous un jour différent. Le fait de prendre du recul pour examiner la personne objectivement, puis de définir ou de décrire ses traits de personnalité aidera à provoquer chez vous une réponse émotionnelle différente. Et cette nouvelle réaction vous permettra d’agir de façon différente, ou de ne pas agir.

Essayez l’exercice de recadrage de Sharon et voyez comment cela peut changer votre point de vue :

  1. Imprimez le tableau de recadrage ci-dessous.

5 traits de personnalitéTraits psychologiques opposésVotre perspective recadrée
1.

2.

3.

4.

5.

  1. Énumérez cinq de vos traits de personnalité dans la première colonne. Par exemple, vous êtes peut-être calme ou serviable.
  2. Pour chacun de ces traits, écrivez son opposé dans la colonne du centre. Pour « calme » et « serviable », les caractéristiques opposées seraient par exemple « énervé » et « égocentrique ». Une fois cette étape terminée, jetez un coup d’œil à la colonne des traits psychologiques opposés. Est-ce que cela ressemble à quelqu’un que vous connaissez? Il y a de bonnes chances que ces termes décrivent une personne qui suscite chez vous de la colère ou de la frustration. Beaucoup y reconnaissent leur futur ex-partenaire!
  3. Maintenant, regardez à nouveau les mots que vous avez écrits dans la colonne des « traits psychologiques opposés » et demandez-vous pourquoi quelqu’un serait comme ça. Écrivez les termes qui vous viennent à l’esprit dans la colonne de droite, « Perspective recadrée ».

À titre d’exemple, votre tableau pourrait ressembler à ceci :

5 traits de personnalitéTraits psychologiques opposésPerspective recadrée
1. CalmeÉnervéDépassé ou stressé
2. ServiableÉgocentriqueAccablé
3. CurieuxRigideCraintif
4. IntelligentIgnorant ou stupidePeu éduqué
5. PositifNégatifDéprimé

Dans ce cas-ci, une personne qu’on décrirait comme énervée et rigide peut maintenant être perçue comme stressée ou dépassée par les événements et craintive. Cette constatation vous aidera à percevoir cette personne ou votre conflit sous un nouveau jour.

Une fois que vous avez changé votre perspective par rapport à une personne, vous pouvez choisir de réagir différemment face à elle. Vous pouvez ainsi réagir consciemment, en ayant des réactions appropriées plutôt que des réactions émotives.

Recadrer sa vie

Sharon Shenker a utilisé la technique du recadrage pour améliorer ses propres relations. Jeune mère de famille monoparentale, elle était déterminée à réussir sa vie par ses propres moyens, plutôt que d’avoir à compter sur une pension alimentaire pour subvenir à ses besoins. Dynamique et ambitieuse, elle a voulu poursuivre des études supérieures et avoir une carrière. Lorsqu’une de ses copines a décidé de renoncer à aller à l’université pour accepter un travail au salaire minimum, Sharon en conclut que son amie était paresseuse, indifférente et apathique quant à son propre avancement. Évidemment, parler ou interagir avec une amie dont les points de vue semblaient si diamétralement opposés aux siens entraînerait probablement une tension et, potentiellement, un conflit.

Voici à quoi ressemblait l’exercice de recadrage de Sharon :

Traits de personnalité de SharonTraits psychologiques opposés à ceux de SharonPerspective recadrée de Sharon
DynamiquePassive (paresseuse)Craintive
AmbitieuseApathiqueManque d’assurance
DéterminéeIndifférenteDifficulté à s’affirmer

Une fois qu’on a recadré notre perspective de la personne, c’est à nous de changer la dynamique de la relation. Mieux se connaître et mieux comprendre le conflit peut mener à une résolution saine pour vous deux, que le conflit soit avec un ami ou un ancien partenaire.


 

Références
  • Sharon Shenker, conseillère en relations interpersonnelles et familiales

Vous voulez être informé des conseils et des outils les plus récents? Abonnez-vous à notre bulletin électronique!

Le contenu de Plusquedesmedicaments.ca est mis à jour deux fois par semaine. Abonnez-vous à notre bulletin électronique pour obtenir toute l'information sur les nouveautés publiées sur le site. Deux fois par mois, vous recevrez un bulletin électronique d'information contenant un aperçu des quatre articles qui ont été publiés au cours des deux semaines précédentes.

Le site Plus que des médicaments ne divulguera pas votre adresse de courriel, ni ne l'utilisera à des fins autres que celle de vous envoyer le bulletin.