Stress, symptômes et incertitude

Évaluation :  [Glissez votre souris sur les étoiles]
Taille du texte Imprimer
Pas de nouvelles, bonnes nouvelles, n'est-ce pas? En fait, pas vraiment, en particulier si vous attendez un diagnostic médical. Voici comment gérer cette attente angoissante.

L'attente normale, quotidienne, en faisant la queue dans un café ou à l'épicerie ou en attendant l'ascenseur, peut augmenter notre niveau de stress. Mais quand nous avons un problème de santé, l'attente d'une consultation médicale ou des résultats d'un test, en plus de ne pas savoir ce qui va arriver, peut vraiment faire monter le stress en flèche.

Il est tout à fait normal de se sentir alors impatient, frustré, en colère, anxieux ou déprimé. Toutefois, si un proche ou vous-même présentez des symptômes désagréables, le stress est encore pire. Cela peut vous donner le goût de tout abandonner et de ne plus vous embarrasser des rendez-vous et des examens.

Pour couronner le tout, ce niveau extrême de stress peut entraîner lui-même des symptômes physiques ou aggraver des symptômes existants :

  • Maux de dos
  • Maux de tête
  • Hypertension (haute pression)
  • Battements de cœur rapides
  • Essoufflement
  • Maux d'estomac
  • Perte de concentration
  • Perte ou augmentation de l'appétit
  • Insomnie
  • Changements de la personnalité
  • Sautes d'humeur extrêmes

En fait, ne pas savoir ce qui cloche peut entraîner un stress pire que si vous aviez reçu un diagnostic de maladie grave ou que vous deviez subir une intervention médicale risquée.

Mais en voilà assez; il est déjà assez pénible d'attendre. Voyons comment on peut vaincre le stress de l'attente.

Ce que vous pouvez faire

La première chose à faire pour gérer cette période d'incertitude est tout simplement d'accepter l'idée que vous ne pouvez pas accélérer les choses. Une fois que vous aurez cessé de vous concentrer sur l'attente, vous pourrez prendre des mesures pour combattre le stress aigu dont vous souffrez :

  • Faites de l'exercice — l'activité physique peut aider à soulager l'anxiété et la dépression et améliorer l'humeur générale.
  • Adoptez une saine alimentation — ne vous fiez pas à l'énergie de courte durée que procurent les aliments sucrés pour gérer votre stress; adoptez plutôt une alimentation équilibrée.
  • Communiquez, échangez et obtenez du soutien — parlez de votre stress et de vos inquiétudes avec votre famille et vos amis, et consultez un professionnel de la santé si vous croyez avoir besoin de services professionnels pour composer avec la situation.
  • Faites des exercices de relaxation tels que méditation, respiration profonde, étirements, yoga ou tai-chi — ces exercices visent à vous détendre et à améliorer votre apport en oxygène; il peut s'agir de respiration profonde, d'étirements, d'exercices comportant des mouvements répétitifs et de techniques de visualisation.
  • Faites du bénévolat — ou d'autres activités sur lesquelles vous pouvez vous concentrer.

Enfin, il est également important que vous gardiez une attitude positive et que vous n'aggraviez pas vos problèmes de santé par une consommation excessive d'alcool, de tabac, de drogues ou de nourriture.

N'oubliez pas, il y a toujours de l'espoir.

Liens utiles

Cliquez sur les liens suivants pour obtenir plus de renseignements et de conseils sur les idées présentées dans cet article :


 

Références
  • Health Canada, Healthy living, site web
  • FamilyDoctor.org, Coping with stress, site web
  • The National Women's Health Information Center, Stress and your health, site web
  • PsychCentral, Stress news, site web
  • About.com, Rare diseases, site web

Vous voulez être informé des conseils et des outils les plus récents? Abonnez-vous à notre bulletin électronique!

Le contenu de Plusquedesmedicaments.ca est mis à jour deux fois par semaine. Abonnez-vous à notre bulletin électronique pour obtenir toute l'information sur les nouveautés publiées sur le site. Deux fois par mois, vous recevrez un bulletin électronique d'information contenant un aperçu des quatre articles qui ont été publiés au cours des deux semaines précédentes.

Le site Plus que des médicaments ne divulguera pas votre adresse de courriel, ni ne l'utilisera à des fins autres que celle de vous envoyer le bulletin.