Les bons et les mauvais côtés du stress

Évaluation :  [Glissez votre souris sur les étoiles]
En collaboration avec : Eli Bay, expert en stress
Taille du texte Imprimer
Au fil du temps, le stress s’est forgé une bien mauvaise réputation, et avec raison. Or, le stress peut parfois être nécessaire. Il s’agit de savoir distinguer le bon stress et d’agir de façon proactive face au mauvais. Eli Bay met au grand jour les bons et les mauvais côtés du stress.

À petites doses, le stress peut être bénéfique, du moins dans certaines situations. « Le stress est une réaction qui fait partie intégrante de la physiologie humaine, explique Eli Bay, spécialiste du stress et fondateur du Relaxation Response Institute. C’est un mécanisme absolument nécessaire, qui permet à l’humain d’affronter les difficultés quotidiennes. »

Malheureusement, il peut parfois faire plus de mal que de bien; il faut savoir trouver l’équilibre.

Le bon stress

« La réaction de stress tient une place tellement importante chez l’humain que sans elle, nous n’aurions jamais franchi le seuil des cavernes au cours de notre évolution, explique Eli Bay. Le stress provoque une réaction de lutte ou de fuite, qui constitue un élément essentiel de notre mécanisme de survie. »

Lorsqu’on fait face à un danger, c’est la réaction de stress qui entraîne la poussée d’énergie dont nous avons besoin pour y échapper, par exemple lorsqu’on réagit promptement pour éviter un accident de voiture.

Il existe aussi un autre type de bon stress : celui qui nous permet d’être productifs dans nos activités de tous les jours. Qu’il s’agisse d’acheter un cadeau d’anniversaire spécial, de réserver des vacances le plus rapidement possible pour profiter d’un rabais de dernière minute ou encore de faire un exposé au travail.

La poussée de stress ressentie dans de telles situations est appropriée, mais jusqu’à un certain point.

« C’est correct de ressentir une poussée de stress, affirme Eli. » En fait, c’est nécessaire. Mais lorsque la situation ou l’activité est terminée, le degré de stress doit retourner à la normale acceptable pour l’être humain. »

Le mauvais stress

Dans la majorité des cas, une fois la situation terminée ou réglée, l’organisme reconnaît que la poussée de stress n’est plus nécessaire. Mais qu’advient-il lorsque le degré de stress demeure élevé sans pouvoir redescendre?

« Maintenir un degré élevé de stress peut avoir des effets néfastes sur le bien-être physique, mental et émotionnel, précise Eli. En fait, même à un degré normal, le stress, s’il n’est pas surveillé, peut nuire à la santé dans une certaine mesure. »

Même que dans certains cas, nos moyens de chasser le stress peuvent causer plus de tort que de bien. C’est le cas lorsqu’on dit oui pour ne pas avoir à composer avec la culpabilité associée au fait de dire non.

Atteindre l’équilibre

Comme il est impossible de faire disparaître complètement le stress de nos vies, il est important d’atteindre l’équilibre et de savoir comment gérer le stress à tous les degrés. « C’est facile de se laisser emporter dans un tourbillon de stress sans fin au quotidien, dit Eli. C’est pour cette raison qu’il faut absolument faire un effort véritable et conscient pour gérer les situations stressantes. »

Pour réduire les effets négatifs du stress, Eli Bay recommande les exercices suivants :


 

Références
  • Eli Bay, The Relaxation Response Institute

Vous voulez être informé des conseils et des outils les plus récents? Abonnez-vous à notre bulletin électronique!

Le contenu de Plusquedesmedicaments.ca est mis à jour deux fois par semaine. Abonnez-vous à notre bulletin électronique pour obtenir toute l'information sur les nouveautés publiées sur le site. Deux fois par mois, vous recevrez un bulletin électronique d'information contenant un aperçu des quatre articles qui ont été publiés au cours des deux semaines précédentes.

Le site Plus que des médicaments ne divulguera pas votre adresse de courriel, ni ne l'utilisera à des fins autres que celle de vous envoyer le bulletin.